ALAIN CHAMFORT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALAIN CHAMFORT

Message  Stephane le Mar 10 Juin 2008 - 23:24



Alain Chamfort, de son vrai nom Alain Le Govic, chanteur français d'origine bretonne, est né le 2 mars 1949 à Paris.

La famille Le Govic habite Clichy dans un petit 2 pièces d'un premier étage sur cour. Pendant l'été 1952, la famille Le Govic déménage à Eaubonne dans le Val-d'Oise. Il a commencé dès son plus jeune âge l'apprentissage du piano, qui deviendra son instrument de prédilection. Il fonde assez rapidement son premier groupe avec un ami à lui, ils s'appelleront les « Dreamer's ». Ils finiront par se retrouver à trois et joueront principalement un répertoire jazz : Art Blakey, Jazz Messengers, Erroll Garner, John Coltrane, Art Tatum ...

Alain Le Govic finit par quitter le groupe pour rejoindre « Les Murator's ».

Ce groupe est plus porté sur le répertoire des Beatles. Le groupe finit par se séparer et Alain rejoint un nouveau groupe, les Mods, et en devient leader. Et pour la première fois, il se met au chant. Ils enregistrent un E.P. dont la chanson principale est intitulée « J'veux partir » composée par Alain.

Ils sortent ensuite un deuxième 45T qui ne connut pas vraiment de succès. La chance arrive aux Mods en la personne de Jacques Dutronc qui leur propose de les accompagner sur sa chanson « Et moi, et moi, et moi » pour quelques émissions de télé du moment. Dutronc finit par reprendre ses musiciens mais propose à Alain de rester ainsi qu'à un autre membre des « Mods » (Alarcen). Il enregistra donc plusieurs titres avec Dutronc, en autres : « on nous cache tout, on nous dit rien », « la Fille du Père Noël », « les Play-boys », « les Cactus » ...

Alain finira par quitter Dutronc pour enregistrer quelques titres seul sous son vrai nom : Alain Le Govic, en signant avec Rivers. À son retour d'un séjour à Londres, il enregistre un nouveau 45T avec Étienne Roda-Gil parolier de Julien Clerc à l'époque.

Après avoir été découvert par Dutronc, c'est au tour de Claude François de lui proposer de travailler avec lui, ce sera la période Flèche. C'est d'ailleurs Claude François qui trouvera le pseudo d'Alain Le Govic, à présent son nom de scène sera Chamfort.

Il connaîtra ses premiers succès dès son premier 45 tours, Dans les ruisseaux en 1972. Après avoir passé quelques années à travailler avec lui, Alain décide à nouveau de continuer sa carrière seul, les rapports avec Claude François étant devenus assez difficiles.

Puis ce sera la rencontre de Serge Gainsbourg qui verra aboutir de merveilleux albums et le premier grand tube d'Alain Chamfort : « Manureva ». Cette chanson demeure à ce jour la plus célèbre de Chamfort (souvent la seule qu'évoque son nom). À l'origine devant s'appeler "California", Chamfort ne fut pas convaincu par la première version écrite par Gainsbourg. C'est à l'occasion d'un dîner que ce dernier entendit parler du navigateur disparu Alain Colas et de son bateau "Manureva". Le sujet lui inspira directement les paroles de la chanson qui, en plus de devenir un considérable succès, s'avère être un morceau de disco mélancolique révélant un travail de production inventif. Puis beaucoup de succès vont suivre : « Baby Lou », « Bambou », « Palais Royal », « Chasseur d'ivoire », « Géant », « La fièvre dans le sang », « traces de toi », « Souris puisque c'est grave », ...

Alain Chamfort compose aussi pour le cinéma; il travaille notamment avec Jean-Pierre Mocky ("A Mort l'Arbitre" 1984), ou bien encore avec Arnaud Sélignac ("Eye of the Wolf" 1995) qui l'avait sollicité comme acteur dans son téléfilm "Une Femme Pour Moi" en 1993. On le retrouve dans le court-métrage "Men/Toys/Girl", en 2001. En 2004, il devient membre du conseil d'administration de la SACEM.

Alain Chamfort a quatre enfants : Clémentine, née le 11 mai 1977, Gary et Lucas, nés le 3 novembre 1980 et Tess, née le 24 septembre 1997.

En 2007, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Titres présents dans le Top:



Traces de toi (Entré le 12 Octobre 1986) VOIR LE CLIP
avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum