BANANARAMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BANANARAMA

Message  Stephane le Mar 4 Mar 2008 - 22:33



Bananarama est un girls band anglais qui connut plusieurs succès, notamment de New Wave dans les années 1980. Jusqu'à aujourd'hui, elles ont eu 10 titres dans le top-10 des ventes de singles au Royaume-Uni, ainsi que 3 titres dans le top-10 américain dont un numéro un. Parmi leurs succès, on trouve "Cruel Summer", "Venus", "Love in the First Degree" et "I Heard a Rumour". Elles sont connues pour leur style vocal unique caractérisé par les trois membres chantant les mêmes notes à l'unisson (plutôt que sur des accords de trois notes). Les voix principales et les chœurs étaient enregistrés ainsi, et la plupart des titres de début de carrière de Bananarama étaient enregistrés avec les trois membres chantant sur le même micro en même temps.

Le groupe a été créé à Londres en 1981 par Siobhan Fahey, Sara Dallin, et Keren Woodward. Dallin et Woodward étaient amies depuis l'âge de 4 ans. En 1981, les membres de Bananarama vivaient au-dessus de la salle de répétition qui était utilisée par les anciens membres des Sex Pistols, Steve Jones et Paul Cook. Avec leur aide, Bananarama enregistra leur première démo "Aie a Mwana" (une reprise de Black Blood, chantée en Swahili). Après avoir entendu cette démo, Demon Record proposa au groupe son premier contrat. Cette chanson fut un succès underground et les filles signèrent ensuite chez Decca (devenu ensuite London Records). Elle restèrent sur ce label jusqu'en 1993. Bananarama avait auparavant eut une expérience d'enregistrement en studio pour les chœurs d'une face B de Department S "Solid Gold Easy Action", une reprise de T. Rex en 1981.

Le magazine de mode anglais UK The Face publia un article sur Bananarama après la sortie de leur premier single, ce qui attira l'attention d'un ancien membre des Specials, Terry Hall, qui les invita à collaborer à son nouveau groupe vocal Fun Boy Three sur le titre "T'ain't What You Do (It's The Way That You Do It)". En 1983, il atteint la cinquième position des charts anglais, donnant ainsi aux filles leur premier quasi succès commercial. Fun Boy Three fut ensuite invité pour une chanson de Bananarama "Really Saying Something" plus tard dans l'année, qui fut aussi un tube.

Dallin et Woodward apparaissent également comme choristes sur deux chansons de Family Album (1986, produit par John Lydon). Ces chansons furent enregistrées en public et constituent (comme le précise la pochette de l'album) la première performance live des Bananarama.

Bananarama connut vraiment son premier grand succès entre 1984 et 1989. Les trois premiers albums étaient produits et co-écrits par Jolley & Swain. Leur premier album, Deep Sea Skiving (1983) comportait quelques tubes - "Really Saying Something" (numéro 5 au Royaume-Uni) et "Shy Boy" (numéro 4 au Royaume-Uni) et incluait également une reprise de "Na Na Hey Hy Kiss Him Goodbye" (numéro 5 au Royaume-Uni).

L'album suivant, Bananarama (1984) était un effort commun plus sérieux. Les chansons abordaient des sujets plus forts tels que le viol ("Robert DeNiro's Waiting"), la drogue ("Hot Line To Heaven"), et l'apathie sociale ("Rough Justice"). L'album contenait le tube "Cruel Summer" (1983) incorporé plus tard à la bande originale du film Karaté Kid. Le trio enregistra également le single "The Wild Life" pour un film américain de 1984 du même nom.

En 1986, une partie de la production de l'album True Confessions revint à Stock Aitken Waterman (SAW), donnant ainsi naissance au numéro un international "Venus" (une nouvelle version du numéro de Shocking Blue en 1970). Le rythme orienté dance music caractérisait l'approche de SAW d'une production pop. On dit que la mise en relation SAW-Bananarama viendrait de l'enthousiasme des filles pour le tube "You Spin Me Round (Like A Record)" par Dead Or Alive.

Le clip vidéo de "Venus" fut largement diffusé sur MTV aux États-Unis, où le single fut numéro 1. On y voit le groupe dans divers costumes, dont un diable, un vampire et une déesse grecque. La vidéo marqua un virage plus glamour et sensuel dans l'image du groupe, contrastant avec le style plus garçon manqué des débuts. Ce fut également le début de l'utilisation de danseurs comme objets sexuels, ce qui devint un signe distinctif de leurs clips. Cette icônographie visuelle et ces sonorités Hi-NRG provenant de la culture gay provoqua la naissance d'un certain public gay pour le groupe.

A cause du succès naissant de "Venus", les responsabilités de production et la co-écriture furent transférées de Jolley & Swain à SAW. Par conséquent, les sonorités du groupe passèrent d'une influence rock et new wave pop à un tempo europop beaucoup plus orienté dance.

"I Heard A Rumour" fut le plus grand succès international de l'album. "Love in the First Degree" fut l'un des plus gros succès au Royaume-Uni et le titre disco "I Can't Help It" (dont le clip vidéo montrant le groupe dans un bain de lait rempli de fruits et d'hommes nus créa une mini controverse) connut un succès plus discret.

Lors de la sortie du troisième single de Wow! début 1988, Fahey - mariée entre temps à Dave Stewart de Eurythmics - décida de quitter le groupe. Elle réapparut plus tard comme moitié du duo pop Shakespears Sisters avec Marcella Detroit.

En l'absence de Fahey, Jacquie O'Sullivan (des Shillelagh Sisters) rejoignit le groupe. Le single "I Want You Back" fut réenregistré avec O'Sullivan, ainsi que la reprise des Supremes "Nathan Jones" qui sortit comme single lors de la compilation rétrospective Greatest Hits Collection. En même temps, Bananarama fut enregistré au Guinness Book of World Records comme groupe entièrement féminin ayant le plus de titres dans les charts de l'histoire, un record toujours détenu à ce jour.

A l'occasion d'un événement caritatif au profit de Comic Relief en 1989, Bananarama enregistra une reprise de "Help" des Beatles avec Lananeeneenoonoo, un girls band parodique créé par le duo de comédiennes britanniques French & Saunders avec la participation de Kathy Burke ; cette reprise fut un nouveau tube international. 1989 fut également l'année de la première tournée mondiale de Bananarama qui les conduisit en Amérique du Nord, en Asie de l'est et au Royaume-Uni.

En 1993, Dallin et Woodward reformèrent le groupe à deux avec un nouvel album appelé "Please Yourself", qui marquait également le retour à la production des membres restant de SAW, Stock et Waterman. Ironiquement, le single titre était "Movin' On" (Aller de l'avant) alors que le son de l'album marquait un retour à un son Eurodisco, comme l'illustrait la reprise d'Andrea True Connection "More, More, More". Ce fut le dernier album chez London Records.

En 1995, l'opus suivant, Ultra Violet (qui se nommait I Found Love au Japon) sortit chez un nouveau label. L'album contenait le single dance mélancolique "Every Shade Of Blue".

En 1998, Dallin et Woodward enregistre "Waterloo" (une reprise du classique d'ABBA) avec Fahey pour la célébration de l'Eurovision sur Channel 4, A Song For Eurotrash. En 2001, elles sortent l'album Exotica en France, avec une reprise de "Careless Whisper" de George Michael. Cet album, qui contenait des chansons d'inspiration latine et R&B et des réinterprétations de leurs anciens succès, était fait en collaboration avec Pascal Caubet et le compagnon de Dallin, Bassey Walker. Seulement deux titres en furent tirés pour la promo.

Jusqu'à 2002, Bananarama avait vendu quelque 40 millions d'albums dans le monde. La même année, elles sortirent une nouvelle compilation de leurs succès, The Very Best Of Bananarama au Royaume-Uni. Elles enregistrèrent également la chanson "Love, Leave, Forget" pour l'émission Is Harry On The Boat? sur Sky TV ainsi que la chanson "U R My Baby" pour un projet disco allemand. Toujours en 2002, Bananarama, avec Fahey pour l'occasion, célébra ses 20 ans au London Astoria avec 3.000 personnes.

Avec la mode musicale des années 1980, Bananarama tenta un comeback dans les classements britanniques en 2005. Solasso remixa le tube "Really Saying Something" et le sortit en single. "Move In My Direction", sorti en juillet, atteignit la 14ème place, faisant de cette chanson la 24ème à se classer dans le top-40 au Royaume-Uni, et leur premier titre dans le top-20 depuis 1991 avec "Preacher Man". Le single suivant "Look on the Floor (Hypnotic Tango)" cependant, déçut en n'atteignant que la 26ème place et l'album Drama fit un fiasco à la 169ème position. En juin 2006, le contrat du groupe avec A&G Productions expirait, et n'était pas renouvelé.

Pourtant, la même année, la chance sourit à nouveau au duo. L'album Drama sort aux Etats-Unis le 16 mai après quatorze ans d'absence, Bananarama était de retour dans les classements dance et club Billboard avec une version importée de "Look on the Floor (Hypnotic Tango)". Ce titre devint leur premier succès américain depuis "Tripping on your Love" en 1992. "Move in my Direction" fut le second single.

Warner bros. sortit en été 2006 The Twelve Inches of Bananarama, une compilation des remixes club sur CD pour la première fois. Cette collection comporte le rare remix de "Tripping on your Love" par George Michael entre autres. Comme on pouvait le lire sur leur site officiel, en mars 2007 ressortiront les cinq album chez London Records avec des bonus. On parle également d'un nouveau best of en 2007 qui marquerait les 25 ans du groupe depuis son premier single.

Titres présents dans le Top:



Venus (Entré le 27 Juillet 1986) VOIR LE CLIP


Dernière édition par Stephane le Sam 16 Juil 2011 - 6:42, édité 1 fois
avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Re: BANANARAMA

Message  Cendres de lune le Mer 5 Mar 2008 - 1:35

Un girls band à la Spice Girls des années 80, je les adorais
avatar
Cendres de lune
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 237

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum