TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Aller en bas

TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Stephane le Dim 22 Juil 2007 - 11:29

avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Titanium le Dim 22 Juil 2007 - 19:48

Super titre, c'est vrai qu'on a l'habitude d'entendre such a shame ou it's my life, ça change un peu.
avatar
Titanium
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Colour-of-Spring le Dim 22 Juil 2007 - 20:22

"Life's what you make it" est l'un des titres, à mon sens, les plus réussis de Talk Talk.

C'est ma chanson préférée depuis des années et ça ne risque pas de changer, et le clip est aussi une petite merveille.

Pour ceux qui ont l'oeil, ils remarqueront qu'il fait opposition au clip de "It's my life" avec les animaux le jour...

Là c'est aussi des animaux... mais la nuit !

Clip réalisé par Tim Pope en Janvier 1986 dans une forêt anglaise, pour les plans d'animaux, ils ont été pris en laboratoire...
avatar
Colour-of-Spring
Membre
Membre

Nombre de messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Stephane le Dim 22 Juil 2007 - 20:49

Merci pour ces infos
avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Lionel le Lun 23 Juil 2007 - 7:43

Merci pour les infos. Titanium a raison , on entend souvent les titres "such a shame " ( repris par Sandra en 2002) , le plus gros succès de talk talk ( numéro 7 du top) , et "it 's my life , qui, me semble t il, a été utilisé à l époque pour une publicité concernant une marque de voiture. Après , il y a eu l excellent "living in another world" en 1986. Ce groupe incarnait bien l esprit new wave avec des mélodies percutantes , des bons clips. Au fur et à mesure des années 80, ils ont proposé une pop plus élaborée dont le succès a été disproportionnelle à la qualité de leurs titres. Il y a aussi un très bon titre : " i believe in you". Ils ont été aussi victimes de la forte concurrence de depeche mode , duran duran , u2, simple minds qui ont enchainé des gros succès.
avatar
Lionel
Modérateur

Nombre de messages : 3744

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Colour-of-Spring le Lun 23 Juil 2007 - 8:28

En fait c'est plus subtil que ça...

J'expliquerais tout cela ce soir en rentrant du travail.
avatar
Colour-of-Spring
Membre
Membre

Nombre de messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Colour-of-Spring le Lun 23 Juil 2007 - 9:59

...par chance, j'ai retrouvé l'adresse du forum depuis le boulot, donc je vais m'en occuper tout de suite, cela sera fait.

Tes propos sont justes, Titanium, mais permets-moi d'apporter quelques précisions sur ce groupe injustement méconnu.

...à la base, Talk Talk se compose de trois membres : Mark HOLLIS, né le 4 janvier 1955, chanteur mais aussi guitariste ou pianiste sur certaines chansons, Paul WEBB, né le 16 janvier 1962, bassiste et choriste, et Lee HARRIS, né le 20 juin 1962, batteur et percussioniste.

Le frère de Mark, Ed HOLLIS, travaillait dans le milieu de la musique et offrit ainsi à Mark le droit à quelques sessions musicales en studio, où il fut présenté à Paul et Lee.

Ils n'ont pas encore 20 ans, mais ils débordent d'énergie et d'envie, et face à un "grand" rempli de talent et de maturité, l'entente est tellement bonne qu'EMI voit là l'occasion de créer un deuxième Duran Duran.

Un claviériste est alors recruté, Simon BRENNER, et ils sortent leur premier album en 1982 : "The party's over". Un album "easy listening" comme on dit, de la pop commerciale voulue et imposée par EMI.

Ils n'ont pas alors le pouvoir de contester et ils décident de se démarquer par la composition musicale : en effet, aucune guitare n'est présente, et ce sont surtout les textes et les envolées lyriques qui permettent à Talk Talk de sortir du lot et de vendre 250.000 exemplaires de leur premier album.

Quatre singles et deux clips vont sortir : "Mirror man", "Talk talk" (clip), "Today" (clip) et "Another word".

Mais l'image néo-romantique et les photos d'eux en costume blanc blesseront à jamais Mark qui détestera cet album...

Le claviériste, Simon, est gentiment remercié, l'album sonnant trop synthétique au goût de Mark, même si cet album est excellent bien qu'un peu kitsch avec le poids des ans.

Ils écriront à deux une chanson superbe qui permettra d'officialiser le trio par un single et un clip hors album, qui sortira en 1983 : "My foolish friend".

Dès lors, la patte de Talk Talk apparaît : dans chaque album, plusieurs chansons annoncent ce que sera, musicalement, le prochain. La musique évolue et l'on passera petit à petit d'une pop enjouée à une musique beaucoup plus épurée et très conceptuelle.

Pour 1984, un producteur et très bon musicien, Tim FRIESE-GREENE, décide de prendre la relève de Colin THURSTON : il a compris tout le potentiel de Talk Talk et souhaite les prendre sous son aile. Il co-écrira les textes et les musiques de la plupart des chansons du groupe jusqu'à la fin avec Mark.

Le résultat est visible : l'album "It's my life" est une petite merveille du genre, avec quatre singles et trois clips : "It's my life" (clip), "Such a shame" (clip), "Dum dum girl" (clip) et "Tomorrow started".

Une autre particularité de Talk Talk pointe son nez : la capacité du groupe à incarner leurs chansons : Talk Talk c'est comme une galerie d'art où chaque chanson serait un tableau à la couleur et à l'émotion différente, c'est particulièrement visible dans leurs clips mais aussi et surtout sur scène.

Malheureusement, le succès ne fait que dépiter le groupe. L'étiquette du groupe à la mode est collée dans leur dos et le public préfère se cantonner à "Such a shame" plutôt qu'à des titres beaucoup plus beaux et plus travaillés tels que "Tomorrow started", ce genre de titre qui annonce la couleur du prochain album.

Il suffit de regarder un concert de cette période pour se rendre compte que ce ne sont pas des groupies amoureuses ou des jeunes en vadrouille qui représentent le mieux l'image de Talk Talk !

En 1986 sortira leur troisième album, "The colour of spring", qui est un véritable pont en diamant entre la pop des deux premiers albums et le dépouillement conceptuel des deux derniers.

Quatre singles et trois clips seront extraits : "Life's what you make it" (clip), "Living in another world" (clip), "Give it up" (clip) et "I don't believe in you".

Avec cet album, Talk Talk sera enfin reconnu à sa juste valeur : le succès est colossal, les critiques applaudissent et des grands noms de la musique hurlent au génie : Dave GAHAN, leader de Depeche Mode, avouera souvent que "The colour of spring" est son album préféré. Les Pink Floyd expliqueront, à propos du single "I don't believe in you", qu'ils ont fait là du Pink Floyd mieux que Pink Floyd !

Si le précédent album apportait des musiques gaies sur des textes tristes, ici c'est plutôt le contraire : les musiques sont tristes mais les textes sont gais.

Le Colour of Spring Tour qui accompagnera les 2 millions de ventes sera l'occasion de voir le groupe interpréter des chansons de leurs trois premiers albums de manière différente selon l'endroit où il se trouve !

Mais il se murmure que, pour tenir le groupe, l'héroïne et la bière circulent... pour la drogue, on ne saura jamais réellement mais un évènement tragique sera décisif pour l'évolution du groupe...

Pour faire simple, l'on peut dire que le premier album se tournait autour de cinq notes, le second de quatre notes, le troisième de trois notes... et ainsi de suite. Ce n'est pas tout à fait exact, loin de là, mais cela permet de bien visualiser l'esprit d'évolution de Talk Talk.

Pour le quatrième album, "Spirit of Eden", sorti en 1988, on a procédé à un enregistrement assez spécial.

Talk Talk s'est enfermé un an dans une église désaffectée et invitait différents musiciens à venir improviser ce qui leur passait par la tête, pour ensuite garder ce qui leur plaisait et coller ces différents morceaux sur un seul titre.

Le succès critique est immense, mais restera incompris. Talk Talk a souhaité sortir un album conceptuel et sans single. Ainsi, sur les six titres de l'album, les trois premiers ne forment qu'une seule et même chanson de plus d'une demi-heure.

Avec cet album, on touche au génie. L'émotion est immense et pour cause : Ed HOLLIS, le frère de Mark, a succombé à une overdose...

...à enregistrement particulier, condition particulière pour l'apprécier : il faut faire comme eux, s'isoler dans une pièce hermétique et sombre, pour comprendre le génie de cet album qui ne s'apprécie qu'au bout de plusieurs écoutes patientes...

EMI décidera, à leur plein gré, de sortir un single et un clip : ce sera "I believe in you", une chanson en hommage à Ed, sur l'héroïne, et qui fait ainsi opposition au dernier single de 1986 : "I don't believe in you".

Les tensions apparaissent et cela se terminera devant les tribunaux... de plus, en 1986, un remix de "Happiness is easy" par Paul et Lee, devenu une face B sans l'accord de Mark, fut aussi la source d'une grande dispute dans le groupe.

Sans compter que l'enregistrement particulier de "Spirit of Eden" le rend impossible à jouer en concert et les rares passages télés se feront sur une version éditée de "I believe in you" qui est le single et le clip.

Bref, en 1990, Paul quitte le groupe : la basse et même la guitare devient de plus en plus inutile dans l'évolution de Talk Talk. Et cela s'accompagnera d'un changement de maison de disques : Polydor.

Après une année consacrée à la sortie du best-of "Natural history" et à la ré-édition en single des plus gros succès du groupe, on arrivera en 1991 au dernier album du groupe : "Laughing stock".

Encore plus épuré, encore plus complexe, encore plus travaillé que "Spirit of Eden", cet album est le chant du cygne de Talk Talk.

L'insuccès est aussi énorme que l'engouement des critiques pour le génie et le courage du groupe.

Pour reprendre la métaphore des notes, le cinquième album se limiterait à une note où l'on broderait tout le reste autour. Et il n'y aura donc pas de sixième album puisqu'il évoluerait vers... aucune note !

C'est avant tout un album pour les fans qui ne s'apprécient que dans un isolement complet et total...

Ultime originalité du groupe qui, décidément, choisit de ne rien faire comme tout le monde, trois singles sortiront : "After the flood", "Ascension day" et "New grass" : chaque CD est une pièce de puzzle qui, une fois incrusté dans le boîtier-coffret, forment un bel oiseau volant dans le ciel, oiseau composé lui-même de dizaines de petits oiseaux.

Les pochettes sont, depuis le début, signées James MARSH, des petites merveilles.

Le groupe se sépare juste après : Mark se retirera de la vie active, non sans sortir un album solo en 1998 encore plus épuré que le dernier album de Talk Talk : comme quoi, même autour du vide et du silence, il était possible d'ébaucher quelque chose et le succès critique sera gigantesque. Paul et Lee fonderont O'Rang et joueront avec Beth Gibbons, la chanteuse de Portishead.

Un double album de Talk Talk sortira en 1998 : "Asides besides" contient deux CD : l'un avec le meilleur des maxis (A-Side) et l'autre avec l'intégralité des versions inédites hors album (B-Side) : une bible !!!

Un dernier album d'inédits sortira en 2001 : "Missing pieces" qui regroupe quelques ébauches de titres passés à la trappe lors de l'enregistrement des deux derniers albums.

Mais depuis "Laughing stock" en 1991, pas de nouvel album.

Néanmoins, un certain renouveau semble arrivé cette année : 2007 est l'occasion de la ré-édition du best-of "Natural history" avec, en plus, un deuxième CD... qui est en fait un DVD avec l'intégralité des clips !

Et l'on annonce la sortie prochaine d'un DVD du Colour of Spring Tour 1986... rien de sûr, mais les fans guettent et Mark aurait donné son accord.

Ce serait celui du festival suisse de Montreux, mais il est possible aussi que cela soit le concert de l'Hammersmith Odeon de Londres, où celui de Salamanca, en Espagne.

Voilà, désolé si j'ai été très long, mais Talk Talk est un groupe à redécouvrir d'urgence.

Pas forcément besoin d'écouter les cinq albums d'une traite pour comprendre le génie d'une telle évolution musicale : le best-of s'en acquitte très bien et l'on passe avec régal d'une pop sucrée de 1982 à des morceaux bouleversants et uniques de 1988, en passant par de bons vieux tubes de 1984 et des diamants de 1986...

Enjoy !
avatar
Colour-of-Spring
Membre
Membre

Nombre de messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Lionel le Lun 23 Juil 2007 - 20:21

Merci pour tes infos sur ce groupe, cela prouve bien qu il ne faut pas limiter un groupe à ses tubes phares, il faut s intéresser à leur évolution aux albums moins connus du grand public. Concernant Talk Talk, je dirai aussi qu ils ont de belles pochettes de 45 tours ( "such a shame" avec le scorpion sr un dés et " it s my life" avec les pièces d un puzzle).
Je sais que certains se fichent des pochettes de 45 tours sauf quand il s agit de celles de Samantha Fox ou de Sabrina.
N est ce pas Stéphane?
avatar
Lionel
Modérateur

Nombre de messages : 3744

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Colour-of-Spring le Lun 23 Juil 2007 - 20:31

Merci pour l'avoir lu !

Sabrina c'est surtout la pochette de "Hot girl" qui est... hot.

Y'a une chanteuse aussi qui avait fait une pochette en maillot blanc avec un sein à l'air, mais j'ai oublié son nom, une italienne je crois.
avatar
Colour-of-Spring
Membre
Membre

Nombre de messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Stephane le Mar 24 Juil 2007 - 5:38

Je m'intéresse à toutes les pochettes de 45. Vous pouvez d'ailleurs voir une partie de ma collection sur le forum
avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Re: TALK TALK - LIFE'S WHAT YOU MAKE IT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum