CHRIS DE BURGH

Aller en bas

CHRIS DE BURGH

Message  Stephane le Jeu 4 Jan 2007 - 17:01



Né en Argentine le 15 octobre 1948 sous le nom de Christopher John Davison, d’un père diplomate et d’une mère secrétaire, il grandit dans plusieurs pays. À l ‘âge de 12 ans, ses parents firent l’acquisition d’un château du XIIe siècle en Irlande, qui fût transformé en hôtel où il put y jouer ses premières compositions.

Pendant ses années d’université, il effectua ses premières représentations en « public » puis signa en1974 son premier contrat avec la maison de disque « A&M ».Il entreprit une tournée en première partie du groupe « Supertramp » lors de la célèbre tournée « Crime of Century », ce qui permis de découvrir son immense talent.

La route du succès fut difficile durant les années 1970, mais a force de patience et d’endurance, il réussi à atteindre la notoriété que l’on connaît aujourd’hui.

Plusieurs artistes peuvent se vanter d’avoir connu le succès pendant plusieurs décennies, mais peu depuis leur tout début. C’est ce que Chris de Burgh a réussi à accomplir. Cela peut paraître surprenant pour les non-initiés parce que, contrairement à de nombreux artistes, sa carrière n’a jamais connu un énorme succès aux États-Unis ni en Angleterre. À l’exception de « Don’t Pay The Ferryman » qui a atteint le numéro 34 et « Lady In Red » qui fit la troisième position du « Billboard » aux États-Unis. En Angleterre, il obtient un numéro un avec « Lady In Red » et un numéro trois avec « Missing You ».

Pourtant il connaît un énorme succès au Brésil notamment avec l’extrait « Flying » de son tout premier album qui demeura en première position pendant 17 semaines. La plupart des albums parus au cours des années '70 n’ont pas connu le succès en Angleterre ni aux États-Unis mais enregistrèrent de grosses ventes en Europe et en Amérique du Sud.

En Amérique du Nord, le Canada fut le premier à le découvrir et ce, dès le début de sa carrière. Il est également très réputé au Brésil où il a connu ses heures de gloire. D'autres pays reconnurent ses talents de raconteurs d’histoires, c’est ainsi qu’il devint très populaire en Scandinavie et en Afrique du Sud.

Dès le début des années '80, son album « Eastern Wind » a connu un succès fracassant en Norvège où il figure l’un des meilleurs du pays. La collection « Best Moves » qui regroupe ses meilleurs succès des albums précédents, se classe finalement en Angleterre et l’année suivante l’album « The Getaway » réussit à atteindre la position numéro 30 en Angleterre et 43 aux États-Unis.

En 1984, l'album « Man On The Line » figure parmi le Top 30 en Angleterre, aux États-Unis et dans une vingtaine d’autres pays.

En 1986, l’album « Into The Light » lui permet d’atteindre la consécration en tant qu’artiste de renommé international. Sur cet album, on peut y retrouver une certaine pièce intitulée « The Lady In Red » qui devint un retentissant numéro un dans plus de 25 pays et numéro trois aux États-Unis.

Jusqu’à ce jour, cette chanson demeure l’une des plus jouée à travers le monde. Aux États-Unis, elle a reçu subséquemment six prix de l’ASCAP (Association of Composers and Publishers) qui représente un des vingt albums les plus joués sur une période de douze mois. Depuis lors, sa popularité ne cesse de grandir et ce, spécialement en Allemagne où il connaît un succès retentissant en jouant dans de grands stades où on affiche complet.

En 1988, l’album « Flying Colours s’enregistra en position numéro un en Angleterre, mais ne fit rien aux États-Unis.

En 1990, son succès en Allemagne est tel qu’il est invité par le chancelier à chanter au grand spectacle organisé pour la réunification des deux Allemagnes. Cela fut suivi par une tournée en Australie et au Japon.

En 1995, sentant le moment venu de tenter une nouvelle expérience musicale, il décide d’enregistrer un album regroupant ses plus grands succès ainsi que des pièces d’autres artistes qu’il affectionne particulièrement, accompagné d’un orchestre symphonique.

Le défi est de taille surtout lorsque l’idée d’organiser une tournée germe, car il est très difficile d’organiser la logistique pour une aussi grande production. Mais le projet semble viable et est réalisé afin qu’il concrétise un de ses rêves.

Suite à l’enregistrement de « This Way Up » qui réunit les membres d’un "band" pour la première fois depuis 1994, une grande tournée s’en suit et le solide alignement de musiciens qui l’entourent lui redonne une nouvelle énergie. Cela devint évident sur l’album « Quiet Revolution », lancé fin 1999, qui atteint immédiatement le top 10 en Europe avec les singles « When I Think of you » et « A Woman’s Heart ». C'est deux pièces furent également adaptées et chantées en français par Chris de Burgh pour l'album destiné au Canada.

En 2001, il lance une nouvelle compilation intitulée« The Collection - note from planet earth », regroupant de nombreux succès d'hier et d'aujourd'hui.

En 2002, sort " Timing is everything " un nouvel album, toujours sous le label A&M.

L'année 2004, voit le renouveau de Chris de Burgh, car désormais il dirige sa propre maison de disque sous le label " Ferryman Productions " ce qui lui permet d'être plus libre vis à vis de son travail. Et cela va se sentir.

Au mois de mars 2004 sort "The road to freedom" et le succès que va remporter cet album sera considérable, puisqu'il entame dans la foulée une longue tournée " Solo ", piano et guitare, en complète harmonie avec son public. Il est toujours de plus en plus proche de son public et n'hésite pas à descendre chanter dans les allées des salles de concert, avec sa guitare le temps d'une chanson.

Il est à constaté qu'il est de plus en plus difficile dans certains pays de trouver les albums de Chris, autrement que par correspondance. Mais grâce au succès d' internet, cela pose moins de problème car la plupart des sites marchands propose ses albums.

L'année 2006 annonce le retour de Chris avec un nouvel album " The Storyman ". Un nouvel album aux couleurs du monde et des rythmes musicaux du monde. Un nouvel album des nouvelles histoires dont une trilogie comme il sait si bien les raconter et chanter. Chris comme on l'aime.

Une tournée unique à l'occasion de ce nouvel album se déroulera au mois de novembre et décembre 2006. Chris sera de nouveau réuni sur scène avec ses musiciens pour le bonheur de tous ses fans. Il sera de retour dans sa désormais salle mythique du Westfallen

Après 16 albums en studio, plusieurs « live », plus de 2500 concerts à travers le monde et plus de 40 millions d’albums vendus, on peut certainement dire qu’il a acquis une carrière internationale et ce, même s'il demeure méconnu aux Etats-Unis.

Titres présents dans le Top:



High on emotion (Entré le 04 Novembre 1984) Voir le clip
avatar
Stephane
Fondateur

Nombre de messages : 6851

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum